Tracts diffusés dans le mouvement de l’automne 1995


Ni médiateurs, ni médiatiques, nous sommes la médiation

Porte-caméras de la puissance d'État se voulant communicante, « les médiateurs » envoyés dans chaque université sont-ils autre chose qu'une banale mais néfaste diversion ? Nous n'avons rien à attendre de cette manœuvre, puisque ces envoyés ne sont que des intermédiaires médiatiques sans aucun pouvoir de médiation. Leur tour de piste accompli, ils se contenteront au mieux de transmettre à leurs envoyeurs les exigences quantifiées des universités en grève, ce que les présidents ont déjà fait la (...)

Entre peur et résolution, Jean-Louis Rocca

Le mouvement actuel et l'attitude de la population vis-à-vis de ce mouvement se caractérisent à la fois par une conscience aiguë de l'aspect insupportable de la situation sociale et par une profonde désillusion vis-à-vis des solutions collectives.
La peur règne parmi les étudiants et parmi les salariés du secteur privé. Peur de ne pas trouver de travail chez les premiers, peur de le perdre pour les seconds. Mais ce n'est pas le seul sentiment. Les étudiants votent la grève tandis que (...)

Marx Info, 2F,45 la minute

MARX INFO
2F,45 LA MINUTE
Université de Nanterre, ce 28 septembre 1995 : 500 chercheurs fondent la Cinquième internationale communiste
Dernier avatar du mythe de l'internationalisme prolétarien, ce Congrès Marx international peut-il dire autre chose que médiatico-marxologique ?
1895 fut un moment de défaite de ce qu'était devenu le mouvement communiste mondial ; un moment de subordination de l'union mondiale de la classe révolutionnaire par les bourgeoisies nationales ; un (...)

Mais pourquoi les Pensions ? Les grands hôtels, c’est tellement mieux, Acrata-Kinesis

Que l’on doive mourir est bien certain. Mais que l’on doive toujours tenir par la main la sœur misérable de la mort, c’est à dire la survie forcée, eh bien ceci ne semble pas du tout inscrit dans le prétendu ordre naturel. Cependant, à cause de l’aliénation de soi et de l’expropriation des capacités manuelles et intellectuelles des humains, c’est ce qui se passe.
Les pensions, par de nombreux aspects sont très significatives de cet état, même d’un point de vue conceptuel. Elles présupposent une vie (...)

Sur les rapports individus-communauté : le temps des confusions, Phil Agri, Léon Milhoud

À la lecture de certains tracts de l'été, on a l'impression que le plan vigipirate et la cristallisation de la campagne anti-terroriste autour de Khaled Kelkal ont singulièrement accru les risques de confusion théorique.
L'Islam et surtout l'islamisme radical sont ainsi devenus des objets de questionnement dans certains milieux libertaires et d'extrême gauche. Mais, malheureusement, ce qui préoccupe ces milieux, ce n'est pas le rapport individu-communauté en général, (...)