Numéro 4 — (Automne 1991)

“L’homme en trop” ?
Activité, travail et formation
Variations sur la guerre dans le Golfe
Et l’éducation ?


Activité travail et formation

Activité humaine et travail, Charles Sfar, Jacques Wajnsztejn

1° partie1 : L'activité de l'homme comme aliénation initiale
Aussi loin que l'on puisse remonter, toute activité humaine apparaît comme sociale, toujours. Si cette détermination n'est pas exclusive a priori, elle peut être considérée comme constitutive de l'humain2. Quand je lis un livre par exemple, mon activité est éminemment sociale parce qu'elle est mise en rapport immédiat avec le temps, avec une autre subjectivité et donc avec tous les autres individus. Cette socialité (...)

Notes sur les mouvements sociaux des années 80, Jacques Wajnsztejn

Le transfert des luttes du secteur de la production au secteur de la reproduction
Le dernier grand cycle des luttes sociales, celui des années 70, s'est caractérisé par son centrage sur les grandes entreprises industrielles, les grandes concentrations ouvrières de main d'œuvre peu qualifiée. Dans une phase de combativité syndicale relativement forte, du moins jusqu'au recentrage de la cfdt, les pratiques d'absentéisme, de turn over, de coulage et même de sabotage ont constitué des (...)

Quatorze scolies sur l’institutionnalisation de l’éducation des adultes, Jacques Guigou

i
Le projet d’une « éducation permanente pour tous » et d’une « école des créateurs » fut constitutif des utopies sociales critiques des années 60. Porté par les classes moyennes et leurs représentants, ce projet visait la promotion d’un individu autonome, mobile, ouvert à la modernité ; c’est-à-dire un individu informé et formé par les exigences économiques et idéologiques de la prospérité du capital dans cette période.
ii
Dans sa période de prospérité — de l’après-guerre jusqu’au début des années 70 — le (...)

La guerre du Golfe en Allemagne, en Angleterre

Poll tax et guerre du Golfe, Henri Simon

Dans le cadre d'une réflexion de Temps critiques sur les mouvements sociaux des années 80, l'attention a été attirée sur l'apparente contradiction existante entre l'ample mouvement de résistance à l'instauration du nouvel impôt local — la poll tax — en Grande Bretagne et ce que le battage médiatique a présenté comme une adhésion quasi totale de la population britannique à la guerre du Golfe. La lutte contre la poll tax pouvait apparaître comme un courant de désobéissance civile qui se (...)

Postface aux " impressions sur le mouvement de lutte contre la guerre à Berlin ", Ilse Bindseil, Renée Lienard

Dans ce volume1, les enfants aussi jouent un rôle. Cela tient au rajeunissement général de la contestation, surtout pendant les semaines de la guerre du Golfe. Interrogés pour savoir s'ils avaient pu se reconnaître dans la description, les enfants ont bien eu quelque chose à critiquer et peut-être leur critique peut-elle aider les adultes à comprendre que leur angle visuel n'a rien de naturel et qu'il est encore moins capable de tout embrasser, et que cela pourrait peut-être payer de (...)

A propos d’une révision récente de l’histoire : la guerre du Golfe et les intellectuels allemands, Monika Noll

Nul doute que les écoliers manifestant contre la guerre dans le Golfe ne se soient trompés. Ils n'ont pas vu que la guerre n'est pas seulement là où il y a des guerres déclarées et appelées telles. Ils n'ont pas compris que les Allemands se trouvent du côté de la menace, et non point du côté des menacés. Mais ils pourront peut-être en tirer la leçon. Ils pourront par exemple se demander pourquoi, en fin de compte, ils ont été laissés seuls avec leur peur panique et hystérique, avec leur peur (...)

Œil pour huile, Rolf Schubert

« L'essentiel, pour l'évolution, c'est que le zig
soit toujours plus long que le zag »
Richard Weizsäcker
Le Golfe, c'est pas de la roupie de sansonnet ! Penses-tu, l'onu ! Ça sera plutôt la mer à boire, si tant est que, dorénavant et après ample assainissement et dessalement sophistiqué, celle-ci soit encore potable. C'est que, à perte de téléobjectif, le Golfe se pose, à l'entour, en désert traversé de cadavres calcinés et jonché de torches éternelles que surplombe un (...)

Éducation

Quelques réflexions sur l’éducation, Jean-Louis Rocca

Ce qui caractérise le plus sûrement la période actuelle, c'est non pas l'existence de conflits entre plusieurs philosophies et méthodes d'éducation mais bien plutôt l'absence de débat autour de l'éducation. On semble avoir abandonné toute velléité affirmative dans ce domaine2.
Pourtant, s'il est une époque où cette question se pose avec la plus grande acuité, c'est bien la nôtre puisque aujourd'hui les parents sont d'emblée réduits à un rôle subalterne. (...)